Quand on dit « Espagne », on pense pays ensoleillé, riche en histoire, traditions et art, qu’on ne devrait pas rater de visiter au moins une fois dans sa vie. L’Espagne est un pays avec du caractère, avec une culture variée et des différentes traditions du nord au sud. Si vous n’avez pas encore choisi votre destination de vacances, vous avez l’occasion de le faire maintenant : partez en Espagne au rythme du flamenco ! Olé !

Avez-vous déjà goutté la fameuse paella ?

La paella est un plat valencien traditionnel à base de riz rond (riz bomba) accompagné de légumes et de viandes issues des animaux de la basse-cour. Le mot « paella » tire son nom de la poêle qui sert à cuisiner, issu du latin « patella », signifiant « petit plat ». La paella est née au XIXe siècle en région valencienne et c’était le plat des paysans qui avaient pour habitude de cuisiner le riz rond dans la poêle en ajoutant des aliments qu’ils avaient sous la main. Bon appétit !

Le saviez-vous ? La serpillière est une invention espagnole

Oui, ce bâton à franges qu’on utilise pour nettoyer le sol a été inventé en Espagne en 1964 par l’ingénieur Manuel Jalón Corominas. Même si cela semble étrange, dans les années 60, les touristes quittaient l’Espagne avec une serpillière comme souvenir.

Dali, Picasso ou Gaudi, ça vous dit quelque chose ?

L’Espagne est riche en art et en artistes, alors on peut découvrir de nombreuses œuvres :

  • Salvador Dalí (peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan) : le plus célèbre tableau « La persistance de la mémoire » (1931) ;
  • Pablo Picasso (peintre, dessinateur, sculpteur et graveur espagnol) : « Guernica » est sa toile la plus connue au monde qui dépeint la guerre civile espagnole éclatée dans la ville du même nom en 1937.
  • Antoni Gaudí (architecte catalan) : La basilique de la Sagrada Familia (1882), Parc Güell (1900-1914), Casa Batllò (1904-1906).

Le Real Madrid et le Barça

Même si vous n’êtes pas fan de foot, vous avez sûrement entendu parler des équipes « Real Madrid » et « Barça » ou vous avez vu des personnes qui portent leurs maillots. Ces deux équipes sont les plus connues en Espagne, mais finalement plus largement dans le monde entier. Si vous êtes curieux, vous ne devez pas rater le Clásico, ce fameux match de foot opposant Real Madrid et le FC Barcelone.

Rendez-vous alors au Camp Nou (Stade de Football Club Barcelona) ou au Santiago Bernabéu (Madrid) pour voir qui sera le gagnant parmi ces grands rivaux !

Les stores ou les volets fermés pendant toute la journée ?

Si l’on se promène dans les belles petites rues, on va remarquer que les stores ou les volets sont souvent fermés. Mais ce n’est pas parce qu’il n’y a personne à la maison, c’est parce que les stores et les volets protègent du soleil, régulent la lumière et nous cachent des regards indiscrets quand on fait une petite sieste. Donc, si vous passez à côté d’une maison avec des volets fermés et vous entendez un ronflement, ne soyez pas étonné !

Lanzarote, une planète Mars espagnole

Envie d’aller sur Mars mais vous n’avez pas les moyens ?! Vous avez maintenant la solution : aller en Lanzarote, sur cette île espagnole qui présente beaucoup de similitudes avec la planète rouge. Cratères, volcans, absence totale d’eau douce, paysages martiens, Lanzarote est la quatrième grande île des Canaries et le meilleur endroit pour des tournages de films de science-fiction. Il ne vous reste qu’à acheter vos billets d’avion ou à construire votre vaisseau spatial pour y aller !

Si c’est l’Espagne, c’est le flamenco ! Olé !

Le flamenco n’est pas seulement une danse, mais un art qui associe la musique vocale, la danse et un accompagnement musical (appelés chant, danse et guitare). Il tire son origine principalement d’Andalousie, mais aussi de Murcie et d’Estrémadure. Né à la fin du XVIIIe siècle dans les couches sociales les plus pauvres, les origines du flamenco restent toujours un mystère. L’étymologie du mot « flamenco » viendrait de l’arabe « fellah mengu ». Prenez vos castagnettes, votre guitare et vos talons et il est l’heure de « bailar » !

Torro, torro !

Et si vous n’êtes pas très doués avec le flamenco, vous pouvez vous rendre dans une aréna et regarder la corrida (en espagnol « corrida de toros »). La corrida est une course de taureaux qui consiste en un combat entre un homme et un taureau, à l’issue duquel le taureau est tué ou gracié. Issue des tournois chevaleresques, la corrida moderne naît au début du XVIIIe siècle. Un certain Francisco Romero, à Ronda, a demandé de tuer lui-même le taureau à la fin du tournoi.

Il continue de faire la même chose dans d’autres arènes et il devient vite professionnel et c’est ainsi que la forme moderne de la corrida est née. L’art de toréer, même si radicale, reste un art très répandu en Espagne, au Portugal, dans le Midi de la France et en Amérique latine.

L’ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche

Si la corrida n’est pas à votre goût, il faut mieux vous asseoir au frais dans une petite rue, sentir la fraîcheur dans vos cheveux et faire un peu de lecture. Puisque vous êtes en Espagne, il est recommandé de lire le fameux roman médiéval de Miguel de Cervantes, « L’ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche » écrit en 1605 (la 1ère partie) et en 1615 (la 2ème partie).

Vous pouvez découvrir les aventures de ce pauvre gentilhomme, don Quichotte, qui obsédé par les livres de chevalerie, parcourt l’Espagne pour combattre le mal et défendre les opprimés. Il voit les moulins comme des immenses monstres, la moindre auberge comme un château et les filles de paysans comme des princesses. Bonne lecture !

Qui a envie de « tapas » ?

Si la corrida et le flamenco vous ont fatigué, c’est le moment de prendre un moment de repos et « tapear » ce qui veut dire servir des « tapas ». Les « tapas » sont des apéritifs dînatoires ou des repas complets de la cuisine espagnole à base de produits culinaires régionaux d’Espagne (charcuterie, légumes, olives, fromages, crustacés, etc..) toujours accompagnés par des boissons alcoolisées.

Selon une des légendes, les « tapas » sont apparues au Moyen Âge pendant le règne du roi Alphonse X le Sage au XIIIe siècle. On dit que le roi, étant malade, se vit prescrire du vin et pour éviter les effets de l’alcool à jeun, il prenait des amuse-bouches pour accompagner la boisson. Il décide après son rétablissement que dans les châteaux de Castille, le vin devait toujours se servir accompagné par de la nourriture et ainsi les consommateurs étaient moins affectés par les effets de l’alcool. Bon appétit !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Quelles sont les conditions pour venir travailler en France dans le bâtiment ?

Un travailleur intérimaire bénéficie des mêmes avantages que le salarié permanent de l’EU pendant toute la période de sa mission.

Lire plus
Quel est le cadre législatif du travail en intérim en France ?

Un travailleur intérimaire bénéficie des mêmes avantages que le salarié permanent de l’EU pendant toute la période de sa mission.

Lire plus
Comment fonctionne le système fiscal français pour un travailleur étranger ?

Les impôts sont définis comme des sommes prélevées par les administrations publiques auprès des individus et entreprises, directement ou indirect...

Lire plus
Qu’est-ce que WISE ?

Wise est une néo-banque britannique spécialisée dans le transfert d’argent qui compte plus de 3 millions d’utilisateurs dans le monde.

Lire plus
Uploading